Republic Day, 26 Janvier, Jour Férié en Inde, bon à savoir…

Republic Day en Inde

Republic Day, bon à savoir :

le 26 Janvier est Jour Férié en Inde, il s’agit du Republic Day.

Voici quelques informations factuelles intéressantes à connaître pour votre culture générale. Ce n’est pas le Jour de l’Indépendance qui est célébré en ce 26 Janvier, et pour cause, il s’agit du 15 Août.

  1. Le 26 Janvier, 1930 a été célébré Jour de l’Indépendance, ou encore, Purna Swaraj Day. Republic Day est donc le jour ou l’Inde décida de combattre pour sa liberté.  Republic Day en Inde
  2. Après l’acquisition de l’Indépendance, le 15 Août 1947, les leaders de ce pays, l’Inde, ont souhaité que le 26 Janvier soit reconnu Jour Historique et commémoré, c’est pourquoi en ce Jour de Swaraj, ils ont décidé d’instauré Republic Day

Republic Day en Inde

3. Le premier Republic Day  officiel a été célébré le 26 Janvier 1950, 3 Ans après l’obtention de l’Indépendance.

Republic Day en Inde

4.  Les célébrations du Republic Day ne se limite pas au 26 Janvier, il s’agit de 3 Jours de Festivités, qui s’achèvent le 29 Janvier, par  the Beating Retreat ceremony. Le plus marquant de ces célébrations sont le Défilé militaire accompagné au fil des années par l’expression et la mise en avant du Tourisme, des Différents Départements, Ministères… de nombreux « chars » présentent les forces en présence. Cette année, sachez-le, un Bataillon de Filles aux Volants de Moto – Royal Enfield 350 CC – des motardes sont mises à l’honneur et effectuerons des acrobaties…

Republic Day en Inde

5. Le premier Republic Day , tel que nous le connaissons, descente du Rajpath date de 1955. Pour la petite anecdote, sachez que le brouillard est régulièrement de la Féte, voir la pluie, qu’à cette période de l’année, si l’on souhaite se présenter sur le Rajpath, la doudoune, les bottes, les chaussettes, les gants, le bonnet, sont de rigueur, car le froid l’est également. Donc si cela vous intéresse d’y participer dans les années à venir, songez à prévoir en conséquence la tenue adéquat.

Republic Day en Inde

6. Le savez-vous, un Chant chrétien, Abide With Me, est joué lors de la Parade de Republic Day.  Il est intéressant de savoir que ce chant était parmi l’un des préféré du Mahatma Gandhi’s. Une façon d’honorer sa mémoire, en ce jour si particulier pour tous les indiens.

Republic Day en Inde

7. La constitution Indienne est la plus longue du Monde. Elle comporte 448 Articles et elle est écrite en Anglais et Hindi.

Republic Day en Inde

8. La rédaction de la Constitution indienne n’a pas été de tout repos, ce travail dantesque a été confié au Dr B.R. Ambedkar. Il a pris 2 ans et 11 mois pour rédiger la Constitution Indienne. Travail Herculéen et d’une importance capitale pour les fondements de ce qui est la plus Grande Démocratie au Monde . Mais qui est cet homme ?  Voir sa biographie plus bas…

Republic Day en Inde

9. Alors, il nous fallait bien un petit Cocorico, à cette présentation. Les têtes pensantes de ce pays en devenir, ont été péchés les idées , principes et préceptes de leur Constitution dans tous les pays, en y péchant les meilleurs aspects, si le plan des 5 années revient de droit à la constituation de l’URSS de l’époque ( beaucoup parmi les lecteurs, ne savent même pas ce que ces initiales veulent dire !! ), en tout cas, les principes de LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE, viennent directement de notre constitution et de nos frontons…. le 26 Janvier est leur 14 Juillet…

 

Republic Day en Inde

10. Avant l’institution de la Constitution, l’Inde suivant scrupuleusement le British Government’s Government of India Act 1935.

Republic Day en Inde

11. Sachez qu’à l’occasion de ces Célébrations, des honneurs sont rendus à des personnes méritantes, Civils ou Militaires, c’est donc principalement lors de cette journée, que les insignes de Bharat Ratna, Padma Bhushan ou encore Kirti Chakra sont remis ( des équivalences de nos remises de Médailles du Mérite, de la Légion d’Honneur…. et ainsi de suite… )

Republic Day en Inde

En ce 26 Janvier 2018, alors que la température avoisinera les 8 Degrés demain matin… ce sera la 69eme REPUBLIC DAY PARADE, en présence des Chefs d’Etats de 10 Nations Asiatique, à savoir Thailand, Vietnam, Indonesia, Malaysia, the Philippines, Singapore, Myanmar, Cambodia, Laos, et Brunei.

Comme d’habitude, les corps des différentes armées seront présentes, défileront au pas, dans leur plus beaux habits, colorés, comme on se le doit en Inde : Indian Army, Air Force, Navy, mais également 700 Etudiants venus des Pays reçus. Ici et là , partout dans le pays, l’Hymne national retentira, des levés de Drapeaux sont organisés, en ce jour de Fête, le sentiment patriotique est à son maximum.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bhimrao_Ramji_Ambedkar

Ambedkar est né à Mhow (en) (État du Madhya Pradesh) le 14 avril 1891. Il est originaire du groupe des intouchables mahars qui a donné son nom à l’État du Maharashtra. Le mahârâja de Baroda (Vadodara) remarque son esprit brillant et paie ses études. Il intègre ainsi le Elfinstone College à Bombay en 1912, puis obtient un doctorat d’économie à la Columbia University, aux États-Unis. Il entre ensuite à la London School of Economics et devient avocat, membre du barreau de la Gray’s Inn de Londres.

Mais, de retour en Inde, il est confronté de nouveau à la discrimination et à l’humiliation des personnes des hautes castes. Il est en désaccord avec Gandhi sur la question d’une assemblée séparée pour les Dalits ou intouchables et sur le principe d’une loi électorale de discrimination positive les favorisant. Pour faire valoir les droits des intouchables, il lance des mouvements de désobéissance civile, consistant notamment à permettre aux intouchables de rentrer dans des temples ou boire de l’eau dans les fontaines, ce qui leur était interdit car des hindous considèrent que les intouchables souillent l’eau et polluent les temples.

Du fait de la prééminence d’Ambedkar au sein de la communauté intouchable, et du soutien que lui apportait celle-ci, il fut invité à la deuxième Round Table Conference, à Londres, en 1932. Gandhi s’y opposa avec force à l’idée, pour les élections parlementaires, d’un électorat séparé pour les intouchables, disant qu’il craignait qu’un tel arrangement ne scinde la communauté hindoue en deux[2].

En 1932, lorsque les Britanniques se mirent d’accord avec Ambedkar et annoncèrent la mise en place d’un électorat séparé, Gandhi protesta en jeûnant, alors qu’il était emprisonné à la prison centrale de Yerwada, à Pune. Le jeûne provoqua des réactions enflammées dans toute l’Inde et des leaders, politiciens et activistes hindous orthodoxes tels que Madan Mohan Malaviya et Palwankar Baloo (en) organisèrent des rencontres avec Ambedkar et ses supporters à Yerwada. Craignant des représailles collectives et des actes de violence contre les intouchables, Ambedkar fut forcé de signer un accord avec Gandhi. Cet accord, qui aboutit à la fin du jeûne de Gandhi et à l’abandon par Ambedkar de son exigence d’un électorat séparé, fut appelé le Pacte de Pune (en). Au lieu d’un électorat séparé, l’accord aboutit à l’attribution d’un certain nombre de sièges réservés aux intouchables (qui, dans l’accord, formaient ce qui était encore appelé la Depressed Class)[3].

En 1947, Nehru le nomme Ministre de la Justice dans le premier gouvernement de l’Inde indépendante et le charge de rédiger la constitution du pays. Il y inclut la prohibition de toutes formes de discrimination, tant envers les intouchables hors-castes qu’envers les femmes, et la liberté de religion. Il lance des mesures destinées à améliorer la condition sociale des femmes et instaure un système destiné à permettre aux personnes des classes basses de faire des études et de trouver un travail en rapport avec leurs qualifications.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *