Lettre ouverte à @drewbinsky / Voyage Inde

@drewbinsky Voyage Inde

Lettre ouverte à @drewbinsky, aux #travelblogger et aux voyageurs (tout court).

 

Voyage pas cher et Budget de Voyage

Mr @drewbinsky se targue il y a peu, lors d’un voyage, de n’avoir dépenser que 500 US Dollars par mois, en Inde, « for everything », et il y a passé 3 mois.

« Pssht, je n’ai dépassé que 8 Euro par jour quand j’étais en Inde. »

« J’ai parcouru le monde pendant un an, et je n’ai dépensé que 6000 Dollars ou Euro. » (Après tout, la monnaie, on s’en fou)

« Mec, t’as trop dépensé à ce sujet. »

« Bah, moi, en Thaïlande, j’y ai passé plus de temps pour le même budget. »

« Comment ça, c’est bien trop. l’inde c’est pas plus de 10 par jour ? »

 

Nous avons tous entendu ce genre de commentaires, lu, vu, expérimentés. Nous avons tous eu vent de ces conversations ou les routards nous narguent de façon poétique, sur le peu d’argent qu’ils ont dépensés pour leurs voyages. Nous les voyons les commentaires sur Facebook , les Groupes, ou Twitter ou dans les sections de commentaire d’articles, car nous restons informés. Sinon, je suis certain que vous en connaissez des voyageurs qui pensent clairement qu’ils sont meilleurs que vous, parce qu’ils ont dépensé moins d’argent sur leur Voyage que quelqu’un d’autre.

Nous comprenons que les budgets ne soient pas extensibles (faut pas croire), Mais il y a une différence entre un Voyage pas cher, un voyage budget et ne pas avoir de budget, et vouloir courir le monde à tout prix et d’en faire publicité et de faire croire que c’est possible pour tous !!

A nos yeux, entre définir son Budget de Voyage et vouloir un Voyage pas cher à dépenser le moins, il y a une échelle de nuances que vous ne pouvez même pas imaginer.

Et ce Mr @drewbinsky est à mettre dans le même sac : ce n’est pas parce que lui, a choisi de dépenser 500 Dollars par mois, en Inde, que cela est permis à tout le monde. Pourtant il le crie, l’écrit, et on ne sait pas ce que comprend le « pour tout », les 500 par mois, son billet d’avion, son visa, son matos de Vidéo, son ordi ?  Mais surtout, nous ne sommes pas là pour savoir qui peut dépenser le moins.

 

@drewbinsky

 

Ce n’est pas un concours, le voyage.

Le Voyage n’est pas un concours. Ce n’est pas parce que lui a dépensé 15 $ / jour en Inde, – et encore, il a classé l’Inde, 7eme, à son palmares… OUF- , donc ce n’est pas parce que il a dépensé 15 $ / jour en Inde que cela le rend un voyageur génial.  Il est un bon Digital Marketeur, certainement, pour avoir plus de 2 Millions de vues sur cette Vidéo, mais à part cela, je ne vois pas en quoi tout le monde devrait se prosterner devant lui. Oh j’ai lu son profil, il est là pour promouvoir la paix, le Voyage. Enfin, surtout pour promouvoir les Voyages, les siens, à 200$ / jour en Thailande, pour apprendre aux autres comment faire !!! Et là, ils ne supportent pas les commentaires sarcastiques de ces « followers » qui trouvent que c’est trop cher !

 

Chers #travelblogger, cher @drewbinsky

Il n’y a pas de bon prix pour voyager, il n’y a pas de moins cher. En fait, il n’y a pas de bonne façon de voyager. Vôtre trip est de coucher avec les puces et les rats, mais ce n’est pas forcément l’envie de tout le monde. Et ne croyez pas que la « Destination Inde » est fière de se trouver à votre Palmarès. Votre Trip c’est le vôtre, mais de grâce, nous n’avons pas besoin de vôtre promotion. C’est votre expérience, point barre.

Vous ne respectez pas l’Inde ou les Indiens, vous ne savez que dénigrer , vous n’avez pas classé l’Inde première de votre palmarès, parce que les prix grimpent dès que cela touche le tourisme. Parce que tu n’en es pas un, de touriste ?

@drewbinsky

 

Je respecte ceux qui parviennent à se débrouiller sur un budget dérisoire (bien que je dois remettre en question ce que l’on peut réellement faire sur 15 $ / jour, en Inde, mais j’y reviendrai un peu plus loin…). Je respecte aussi ceux qui aiment rester dans les hôtels et qui apprécient, demandent ou réclament la climatisation quand il fait 42 degrés et très humide à l’extérieur. Vous ne recevrez pas un prix en dépensant le moins. Je ne connais pas de concours qui le prime. Donc arrêter de nous bassiner avec vos façons, vos tips, vos trucs pour dépenser peu, c’est loin de vous honorer.

Mr @drewbinsky , cela vous rend peut-être, certainement au vu des chiffres, populaire, mais vous perdez en crédibilité une fois que vous cherchez à vendre votre voyage « formateur » à 200 $/jour en Thailande au mois de Novembre.

@drewbinsky

(Voilà, c’est dit, ah, j’oublie, il faut bien qu’il se rémunère ce petit gars, lors de ces voyage « formateur ». Il a oublié que quand il voyage, il y a des personnes qui lui fournissent un service, et que ces même personnes aspirent à un meilleur salaire, et que s’il avait payé un peu plus cher, ce serait le cas !!)

 

@drewbinsky

 Il ne va pas dans les lieux touristiques mais il peut faire la même chose, tout de même, ah, bon ? T’es fort. Je me pose la question de savoir s’il lui aura filé un pourboire, et combien ?

 

Chers #voyageurs

Vous avez envie de partir Solo, c’est votre style, alors, foncez, mais respectez totalement la volonté d’une personne de faire appel à une agence de voyage pour l’organisation de son voyage, de faire appel à des experts qui connaissent leur métier, de prendre des visites guidées, de faire des croisières, ou de partir à un complexe hôtelier tout compris ! Et respecter les locaux.

 

Que pouvez-vous faire avec 15$ par jour, en voyage? Pas tant.

Je vous l’avais promis que j’y viendrai. Parce que là-dessus, vous voyez, les coûts, j’en connais un rayon, normal, c’est mon métier que de faire des cotations tous les jours. Alors forcément, faut pas pousser tout de même. Evidemment, il n’y a rien de mal à essayer d’obtenir la meilleure expérience pour ce que vous dépensez. Et je comprends que certains ont la frénésie de vouloir à leur âge, faire un maximum de choses, quitte à faire des sacrifices. Ce qui me gêne, c’est qu’il y a beaucoup de voyageurs qui prétendent être en mesure de voyager dans des pays comme l’Inde, le Népal et les régions de l’Asie du Sud-Est ou encore en Amérique latine (toujours les mêmes d’ailleurs ?) pour 10USD $ / jour.

Je ne vais pas me permettre de les traiter de menteur, mais je me pose la question de ce qu’ils font au quotidien. Bon, Ok, je vous l’accorde, il y a beaucoup d’activités gratuites lors de la visite d’un nouveau lieu, tu traines simplement dans les quartiers autour de différents points intéressants, tu traînes dans les parcs, et tout simplement la beauté naturelle d’un lieu oû l’agitation d’une ville sont toutes les choses que vous pouvez faire pour rien. Mais tôt ou tard, vous voulez vraiment visiter un musée, ou voir un site célèbre, ou prendre part à une expérience extraordinaire qui peut effectivement coûter un peu d’argent, non? Par exemple, toi, @drewbinsky, il a bien fallu que tu entres au Taj Mahal, tu l’as en photo, bingo = 15 $, là ton budget, il en a pris un coup… non ?

 

« Admettons que vous lâcher 10 $ pour un lit, inclus le petit déjeuner gratuit, et puis manger dans une échoppe de rue pour un de vos deux autres repas, et vous contentez d’une banane, vous êtes à 11 $. Que diable pouvez-vous faire pour 4 $? »

 

Jetons un coup d’oeil les chiffres, nous?

Même si vous pouvez obtenir un lit pour 10 $ / jour, ce qui est encore possible, en tout cas, pour l’Inde, suffit de consulter Booking, toutes les semaines, ils ont…des dortoirs.  A Delhi, c’est le quartier référencé « Criminel » par l’Ambassade de France, la vie coûte pas chère en Inde !! Et des conditions d’hygiène proche de l’insalubrité que même en Europe ou occident, vous seriez les premiers à dénoncer, mais parce que c’est en Inde, c’est « normal ».

 

Vous devez toujours penser à vous nourrir, parce vivre « d’amour et d’eau fraîche », cela fait belle lurette qu’on n’y croit plus. Alors, il faudrait manger dans la rue pour 1 $ un curry de légume, guère plus, sur les bords de routes indiennes, dans les Dhaba, à raison de 2 repas, par jour, cela fait tout de même 12 $ / jour, allez, disons que vous mangez pour 1$ / midi, et que le soir, vous vous contentez de 2 bananes (c’est bon pour la santé et le porte-monnaie les bananes = 45 INR les 6 Bananes, c’est rien)

Que diable pouvez-vous faire pour 3 à 4 $?

Parce qu’il faut aussi circuler, le Bus, le Train… t’oublie l’avion là … t’as pas les sous. Toi, qui a été à Agra, le Train Shatabdi Express Delhi = Agra = 750 INR, soit 11$, au pire, en Bus, non-ac = 6$ ( Réservation RedBus… avec commentaire suivant : « Very bad experience, not good, no hygiene, very bad experience »… Tout mauvais, dégueu »), ah, j’oublie, faut pas aller dans les lieux touristiques, hé, Delhi , c’est la Capitale et Agra, c’est juste une autre ville, tu vois… Donc là , t’a planté grave ton budget …

Même dans les régions les moins chères de l’Inde, faire des choses coûtent de l’argent. Et pendant que vous pouvez essayer de maintenir ce budget de 10 $ pour un certain temps, j’imagine que vous voudriez vraiment faire quelque chose à un moment ou un autre.

 

Vous voyez, le mois dernier, j’ai offert à ma femme son Baptème en Parapente à Pokhara au Népal = 75$.

Ok c’est peut-être pas ton trip, mais vu la quantité de « back-packers » qui y était, je réfléchis, parce tu vois, moi, aussi je voyage.

 

Le confort en voyage n’est pas une mauvaise chose.

Les voyageurs qui aiment se vanter de combien ils dépensent, sont aussi, ceux qui ont les discours suivants :  « Je n’ai pas besoin de confort quand je suis sur la route, mon frère. J’aime revenir aux racines de l’homme et de garder les choses simples ».

Hé, moi aussi, je fais des efforts pour rester simple. Je jette pas l’argent par les fénètres, mais tu vois, quand tu demandes une chambre climatisée à 10$ / jour , tu t’es posé la question de combien elle coûte l’électricité en Inde, quand tu marchandes ton tuk-tuk pour 50 Roupies de moins, tu t’es posé la question du prix du gazoil, 1 Litre = 78 Roupies, ou des bananes que ton chauffeur de tuk-tuk ne pourra pas offrir à ces gamins ce soir ? (45 INR les 6 Bananes)

Il n’y a rien de mal à dormir dans un lit de dortoir, de faire du camping afin de se rapprocher de la nature et de sauver un peu d’argent en attendant, ou de vouloir procéder à la cuisson de votre propre nourriture afin d’économiser de l’argent pour autre chose. Le confort est une question de préférence personnelle, et nous avons tous nos niveaux de confort que nous préférons. Mais le respect d’autrui ?

 

« Si séjournez dans une chambre en Inde sans fenêtre, un petit ventilateur, un rat domestique, des puces et la crasse comme compagnons,

tant mieux si tu le peux.

Mais cela ne fait pas de ton expérience plus authentique que la mienne. »

 

Par égard, pour tes aînés, tu peux comprendre que les capacités de chacun à faire face à des situations inconfortables diminue avec l’âge. Moi aussi, quand j’avais 20 ans, (j’en ai 50), je n’avais pas de problèmes pour dormir sur le sol et d’accepter une hygiène douteuse dans la douche qui est censé être là pour m’aider à rester propre ! ( Tu peux même pas imaginer ce que j’ai fait et accepter dans ma vie, je suis indien, alors l’Inde, je connais, un peu, beaucoup … ) Et dans certaines circonstances, je suis toujours prêts à l’accepter, parce que je suis un professionnel du voyage, et que cela fait partie des aléas que je suis susceptible de rencontrer, voire de proposer, parce que cela est nécessaire pour l’Expérience à vivre. Mais je peux comprendre que mes voyageurs (ceux qui me font confiance) ont d’autres envies, d’autres exigences de confort.

Tu vois, ce qui me contrarie, ce sont les voyageurs comme toi, qui fustigent la climatisation en Avril en Inde…sais-tu ce que cela veut dire de ne pas avoir la climatisation, de devoir faire ces 10h de bureaux, puis de rentrer chez soi dans les transports en commun, de prendre une douche brulante parce que l’eau froide n’existe plus à cette période de l’année, de faire à manger par cette chaleur, de ne pas dormir, car trop chaud, et d’enchainer ce rythme de travail, pendant un minimum de 4 mois….  Alors quand les voyageurs viennent en Inde, pour quelques jours, pour « profiter » de leurs congés payés, de leurs vacances, il est possible de comprendre qu’ils n’ont pas envie d’une galère. Et qu’au quotidien, la climatisation n’est pas un luxe, mais une nécessité vitale, si je t’assure.

 

Il existe de nombreux types de voyageurs.

Certains ne mettront jamais le pied dans une auberge de jeunesse.

Certains ne penseront jamais payer pour rester dans un hôtel. (Mais si je leur offre une chambre climatisée chez moi, ils ne crachent pas dessus !)

Certains préfèrent manger dans des restaurants décents sur la route.

Certains mangent seulement à des charrettes de rue. (Mais si je leur offre de bouffer à la maison, ils apprécient ! Ils font pas la vaisselle pour autant )

Certains font toujours des visites guidées. Certains ne le font jamais.

 

Notre société aime à étiqueter tout, les réseaux sociaux aiment à nous mettre dans des boîtes, des « communautés ». Des sites fleurissent pour vous donner la parole et donner vos expériences.

Soit.

 

Mais Voyager pas cher, Voyage budget, comme tous les types de Voyage, n’est pas une définition en noir et blanc, il n’y a pas non plus d’échelle. Il y a une énorme quantité de gris là-dedans, et d’échelons, qui ne sont pas à gravir. Je connais des voyageurs aisés qui savent se contenter d’un logement sommaire si l’Expérience de rencontres de tribus (Excursion chère) le nécessite. Et vous n’êtes certainement pas un meilleur voyageur parce que vous dépensez moins d’argent que le gars à côté de vous.

 

A bon entendeur, salut.

 

Raghu pour L’équipe IndeXpérience, le 5 Juin 2018, New Delhi.

 

 

 

PS : A force, d’entendre que l’Inde c’est 15 $ par jour, on en arrive à des situations ridicules de prix, si vous voulez en savoir plus, l’article ici, peut vous intéresser :

Des guides en grève pour de meilleures rémunérations

 

 

 

 

 

 

3 réponses
  1. Losson Philippe
    Losson Philippe dit :

    J’adore l’Inde depuis l’âge de de 17 18 ans ( j’en ai 67 ans ) je l’ai découverte lorsque j’avais 50ans.J’ai été chauffeur de taxi pendant 31 ans , ma perception des réalités indiennes a été donc évidemment influencée par mon vécu. Je ne regrette pas.
    Retraité depuis 6 ans je m’y rends chaque année. En rencontrant des occidentaux j’ai parfois le sentiment que l’Inde est pour eux une vaste plaine de jeux à bon marché.
    Amitiés

    Répondre
    • veronique
      veronique dit :

      Merci Philippe pour ce soutien. Il est de notre devoir de le faire savoir. L’Inde évolue.La prochaine fois que vous passez par Delhi, n »hésitez pas, je serai ravie de vous recevoir. Véronique

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *